• Chasse au jacare (Brésil – Amazonas)

    Au Brésil, chasser et/ou manger des animaux sauvages est interdit ; toutefois, si l’animal est capturé sans dommage et rapidement remis en liberté, il y a dérogation. La chasse au jacare faisant en plus partie intégrante de la culture des gens du fleuve, un séjour “touristique” en forêt est généralement ponctué d’une chasse au jacare. Ce cousin du caïman peut ici atteindre 7m de long, mais ceux que nous avons vu mesuraient en moyenne dans les 2 à 3m.

    Nous avons donc assisté à cette pratique qui en dit long sur la patience et l’habileté de ces amazoniens qui vivent du fleuve.

    250916 Br Ama Excur chasse jacare 2

     

    Pour nous visiteurs, il y a d’abord eu la saisie, à la main, d’un petit jacare ; cela nous a permis d’en apprendre un peu plus long à leur sujet (82 dents par exemple !) et de constater la douceur de leur peau.

       250916 Br Ama Excur chasse jacare 1

    Pour attraper un jacare bien plus gros, notre guide a utilisé un harpon ; mais pas d’inquiétude : celui-ci est lancé avec beaucoup d’adresse afin d’atteindre l’animal dans une zone précise qui ne saigne que très peu. La prise a été ramenée sur le rivage pour les photos puis relâchée.

       250916 Br Ama Excur chasse jacare 13 250916 Br Ama Excur chasse jacare 11

    Pour attraper des jacarés de taille “intermédiaire”, c’est un lasso qui est utilisé. L’animal est fermement muselé et sa queue surveillée de près : un coup de queue donné par un animal adulte peut casser une jambe de pêcheur non attentif !

       270916 Br Ama Excur chasse jacare 1  270916 Br Ama Excur chasse jacare 2

    270916 Br Ama Excur chasse jacare 4  270916 Br Ama Excur chasse jacare 5

       270916 Br Ama Excur chasse jacare 6  270916 Br Ama Excur chasse jacare 7


    Afficher cet article →


  • Manaus (Brésil – Amazonas)

    IMGP3227   Autrefois surnommée “Paris des tropiques”, MANAUS est une ville de 2 millions d’habitants, posée le long du fleuve Amazone. Enrichie par le commerce du caoutchouc durant la 2ème moitié du 19ème siècle, la ville est aujourd’hui le 3ème pôle économique du pays, notamment grâce à l’exploitation de la forêt.

    Nous y sommes arrivés par ferry, après 550 km de piste.

     

        240916 Br Ama Manaus bateaux  IMGP3172

     

    IMGP3165Symbole de l’apogée économique de MANAUS, le théâtre Amazonas a été construit avec des matériaux importés d’Europe ; longtemps fermé mais désormais rénové, après avoir été le symbole du luxe, il offre aujourd’hui des représentations de qualité pour un prix très modique.

                  IMGP3138

     

    240916 Br Ama Manaus Palais Rio NegroD’autres monuments témoignent de la richesse passé et de l’extravagance des “barons du caoutchouc”, tel le Palacio Rio Negro, construit par un allemand pour y vivre seul avec son épouse.

        240916 Br Ama Manaus vue du théâtre

    La plus ancienne rue de la ville est en cours de rénovation ; nous y avons rencontré un peintre “fou” qui décore de fresques tout ce qu’il voit : les murs des rues, le sol et les plafonds de sa maison, ….

    Plus ancienne rue de la ville Fresque murale Chez le peintre

     

    De gros effort de réaménagement de la ville ont été fait, notamment pour accueillir quelques matchs de la dernière coupe du monde. Des quartiers sur pilotis ont été rasés (ils en reste encore !) et remplacés par un canal. Mais certains quartiers restent très insalubres.

       230916 Br Ama Manaus 1  230916 Br Ama Manaus 2


    Afficher cet article →


  • Piste amazonienne (Brésil – Amazonas)

                                                                                                                                                                            Cette fois, nous y sommes ; nous en rêvions depuis longtemps de l’Amazonie et de sa forêt ! Devant nous, 520 km de piste à parcourir pour rejoindre Manaus ! Alors, on prend notre tout notre temps, on savoure ! En même temps, l’état...
    Lire la suite →


  • Les 2 Potes

    Nous avions déjà fait quelques tours de roues  au Chili et en Argentine avec Pascal et Mariotte. Nous nous entendons bien avec ce couple dont le camion est assez semblable au notre. En ce moment, nous parcourons de concert le Pantanal. L’amitié qui unit Pascal...
    Lire la suite →


  • En route vers l’Amazonie (Brésil – Rondonia)

                                                                                                                                                                                       Au risque de me répéter, le Brésil est vraiment le pays de la démesure ! Les routes s’étirent, longues, droites, infinies, …   Les paysages ne changent guère sur plusieurs centaines de km., et aller d’un “spot” à un autre, c’est long …....
    Lire la suite →


  • Chapada dos Guimaraes (Brésil – Mato Grosso)

    Après le Pantanal et avant l’Amazonie, nous faisons un crochet par Chapada dos Guimaraes ; il y a là un parc naturel comprenant notamment une cascade de 86 m de haut et des roches rouges sculptées par le temps. Mais, pas de chance : 1-...
    Lire la suite →


  • Au bout de la tranpantaneira (Brésil, Pantanal, Mato Grosso)

    PORTO JOFRE : le bout de la piste Tranpantaneira n’est pas vraiment une ville ; on s’y heurte au Rio CUIBA, et on y trouve qu’un hôtel et 2 poussadas dont une qui fait camping. L’intérêt du lieu réside dans le fait qu’il est le...
    Lire la suite →


  • Le Pantanal version pluvieuse (Brésil, Pantanal, Mato Grosso)

    Toujours à 2 équipages, nous avions choisie avec soin la meilleure période de l’année, c’est à dire la saison sèche, (aout/septembre) pour visiter le Pantanal. Et les 2 premiers jours nous ont donné raison. Mais le dérèglement climatique sévit aussi ici ; un fermier de...
    Lire la suite →


  • La piste des 125 ponts (Brésil – Pantanal – Mato Grosso)

    Un peu d’entretien sur le camion à CUIABA, et nous attaquons l’attraction majeure du Pantanal : la “piste aux 125 ponts” qui relie POCORE à PORTO JOFRE (145km).               Et de suite, on en prend plein les yeux :                               Jabiru                                              Jacare (caïman)...
    Lire la suite →


  • Au coeur du Brésil

    La route des plages brésiliennes n’est toujours pas à notre programme et nous mettons au contraire le cap au nord-ouest, vers la forêt amazonienne.    Les 800 premiers km nous font traverser les états du PARANA et de SAO PAULO, 2 états densément peuplés, avec...
    Lire la suite →