• Entre 2 : 2017/2022


  • Babken change, par petites touches

    Puisque nous avons du temps avant notre prochain départ, Bruno apporte quelques modificacions à notre fidèle camion.

    Ancienne version : construit à partir d'une échelle 'bricolée", il se rangeait sous la cellule.
    Marches profondes et plateforme : du confort !





    Afficher cet article →


  • Escapade à Marie-Galante

    Voilà des années que nous parlions de faire le tour de Marie-Galante à pieds ; et bien cette fois, nous l'avons fait !

    De bonnes chaussures, des sacs à dos, une tente, et surtout une grande envíe de passer quelques jours à deux, en mode découverte d'une région et de paysages inconnus.

    Dès notre arrivée, nous avons été séduits par la luminosité et la beauté de la petite île. Au fil des jours, notre 1ère impresión n'a fait que se renforcer : Marie-Galante, c'est le calme, la gentillesse de la population, une histoire, une belle qualité de vie en lien avec la nature.


    C'est donc bien chaussés et bien chargés (Bruno portait la tente et nos vêtements et moi l'eau pour la journée ) que nous avons parcouru l'île, avec des journées de 20 à 30 km par jour.

    Des passages parfois un peu difficiles ... c'est par ici par exemple que j'ai troué mon bas en l'accrochant contre la pointe accérée de la roche ...

    Quelques sentiers en sous-bois

    D'autres qui longent une mer translucide ...


    Afficher cet article →


  • Babken : le Retour !

    Après avoir joué le bel endormi en Guyane, Babken rentre enfin en Martinique ! Caprice du hazard, il arrive le jour de l'anniversaire de Bruno, qui est aussi la date anniversaire de la première fois qu'on l'a ramené à la maison ! Il est le seul fret du bateau     Petite fouille en règle : même pas peur ! L'essentiel, c'est qu'il soit de retour en Martinique ; nous avons déjà plein d'idées pour le modifier en vue de notre prochain départ ...  
    Afficher cet article →


  • Au coeur du Brésil

    La route des plages brésiliennes n’est toujours pas à notre programme et nous mettons au contraire le cap au nord-ouest, vers la forêt amazonienne.

    190816 Br Canne à sucre   Les 800 premiers km nous font traverser les états du PARANA et de SAO PAULO, 2 états densément peuplés, avec des routes en bon état (et souvent payantes !), une population aisée et de classe moyenne, d’immenses champs de blé, de maïs ou de canne à sucre très mécanisés.

       180816 Br Sertanopolis Bivouac

        

    200816 Br Eucalyptus 1   En franchissant le fleuve PARANA, nous sommes entrés dans l’état du MATO GROSSO DO SUL, mais surtout nous avons trouvé une autre face du Brésil ; plusieurs centaines de km séparent les villes, les routes sont droites et “rapiécées”, bordées de fazendas (immenses propriétés pratiquant l’élevage bovin) ou de plantations d’eucalyptus; et le prix du carburant à fait un bond en avant de 30 centavos par litre.

       210816 Bt Rte 1

    A Campo Grande, nous retrouvons nos amis Mariotte et Pascal ; c’est à deux camions que nous allons arpenter une partie de l’Amazonie. Et pour cela, nous continuons notre route plein nord, vers Cuiaba. Peu à peu les paysages changent et nous commençons à voir des animaux sauvages : nandous, tamanoirs, toucans, arras, …

          210816 Br Bom Fim Bivouac    IMGP0676

                IMGP0704  220816 Br Tamanoir


    Afficher cet article →


  • Chao Pérou, pays de culture et de traditions

    Après 5 jours à CUSCO (le temps passe si vite), il est temps pour nous de reprendre la route, cap à l’est, vers la frontière bolivienne.

    Les sites archéologiques sont toujours aussi nombreux et en dehors de leur intérêt culturel, ils sont aussi pour nous de bons lieux de bivouacs.

    A RAQCHI, nous avons donc dormi près du temple de VIRACOCHA, le dieu Inca suprême, créateur de l’univers

           300416 Per Raqchi Temple Viracocha 1 300416 Per Raqchi Silo alim secs

    Un peu après PUNO, ce sont les ruines de MOLLOKO qui ont eu le plaisir de nous recevoir !

                010516 Per 2  010516 Per 1

    Et puis, nous avons atteint le Lac TITICACA ; encore quelques km, et nous passons en Bolivie.

    010516 Per Lac Titicaca Babken 

                      Alors avant de quitter le Pérou, encore quelques images :

    Garde armé (colt + fronde !)         Homme fatigué                    Vente ambulante

       010516 Per Pucara Sécurité   300416 Per Homme   230416 Per Pacucha Vente ambulante

    Nous aurons, pour cette fois, parcourus 3250km en 32 jours dans ce beau pays, essentiellement dans le sud et l’est. Insuffisant, mais tellement beau !


    Afficher cet article →


  • Geysers de TATIO (Chili-Région II)

    060216 Chl Geysers Tatio Kendra

    Les Geysers de TATIO ! Il y a 5 ans, nous avions tenté d’y venir, mais la piste était alors en très mauvais état et nous avions RDV pour regarder les étoiles en début de soirée ; si bien que nous avions dû renoncer et fait demi-tour à quelques km du site. Cette année, nous avons voulu y parvenir pour l’anniversaire de Kendra : fêter ses 12 ans au milieu des geysers les plus hauts du monde (4300m), voilà qui devrait rester un grand souvenir !

     

    Nous sommes donc arrivés sur place le 06 dans l’après-midi et avons dormi sur place. Le côté spectaculaire du site est surtout visible le matin, au levé du jour : les fumerolles dégagées par la centaine de geysers en activité sont alors bien visibles.

    060216 Chl Geysers Tatio Concressions 2Mais c’est l’après-midi passée à déambuler sur un site quasi vide de visiteurs que nous avons appréciée. Bien sur, il y avait le fait que nous étions conscients de nous promener dans le cratère d’un volcan (EL TATIO), avec à peine quelques centimètres d’épaisseur entre nous et une eau à 85°; nous avons pu passer le temps voulu auprès de chaque geyser, apprécier les formes des concrétions minérales accumulées,  les couleurs que ces mêmes minéraux donnent aux eaux qui s’écoulent, et profiter de la piscine !

        060216 Chl Geysers Tatio Couleurs 2   060216 Chl Geysers Tatio Couleur 4

     060216 Chl Geysers Tatio Souffle 7  060216 Chl Geysers Tatio Souffle 5

     

    060216 Chl Geysers Tatio Piscine Kendra Murielle

    060216 Chl Geysers Tatio Piscine Bruno 

     

     

      Car OUI, un bain dans une piscine naturellement chauffée par les geysers, à 4300m d’altitude, dans un cratère, et entourés par des volcans pleins de couleurs, c’est génial !

     

     

     

     

    Nous avons donc dormi sur place, et le 07, nous nous sommes levés à 6h (ce qui est tout à fait exceptionnel dans notre vie actuelle !). Et après avoir offert à Kendra ses cadeaux (oui, c’est bien un pot du Nutella et un collier en laine de vicuña avec plume de flamand-rose)

         070216 Chl Kendra 12 ans à 6h     070216 Chl Geysers Tatio Kendra

    Un peu avant 7h donc, bien emmitouflés (3.9°), nous sommes allé voir le champs de geysers décoré de ses fumerolles. Ce spectacle est vu chaque jour par des centaines de personnes qui prennent un bus à 4h du matin à SAN PEDRO DE ATACAMA pour être sur place à 6h, faire la queue pour payer leur billet d’entrée et enfin aller se regrouper (tous en 2 ou 3 endroits) pour voir ces fameuses fumerolles ! Un spectacle rare (à peine une dizaine de sites dans le monde) mais cher payé (et je ne parle pas d’argent !)

        070216 Chl Geysers Tatio  6h30


    Afficher cet article →


  • Passage de frontière “canin” (Argentine – Province de Salta)

    Nous voici donc de retour en Argentine ; cette fois, c’est par le nord du pays que nous sommes entrés. Et nous avons eu droit à la fouille du véhicule … par des chiens anti-drogue !020915 Arg Contrôle frontière 2   020915 Arg Contôle frontière 1 

    Les valves des pneus ont même été ouvertes pour que le chien renifle l’intérieur !

            020915 Arg Contrôle frontière 3    020915 Arg Contrôlefronti_re 4

    Les chiens sont sportifs, mais ne savent pas monter une échelle ; les douaniers en ont donc porté un qui a reniflé partout et laissé quelques poils sur la table et les coussins.

    Mais après tout, la lutte contre le trafique de drogue, on est pour, et comme on a rien à se reprocher, on a patiemment attendu.

    Gag : quelques km plus loin, nous avons assisté à un manège amusant. 600m avant un poste de contrôle de gendarmerie (fixe), des voitures surchargées déposaient d’énormes colis au bord de la route. Des gens qui attendaient dans des abris prenaient les colis et, à d’homme, en passant par les champs, contournaient le poste de contrôle. Les voitures vides passaient le poste et s’arrêtaient 600 après … pour reprendre leur chargement ! Une belle organisation qui comptait plus d’une centaine de personnes et de très nombreux véhicules !!

            020915 Arg Trafic 1   020915 Arg Trafic 3


    Afficher cet article →


  • Parque Nacional EL LEONCITO (Argentine – Province de San-Juan)

    050715 Arg Leoncito 2 L’argentine possède une quarantaine de parcs nationaux tous plus beaux les uns que les autres (exception faite de celui de LAPATAYA dont nous avons déjà parlé !). EL LEONCITO nous a enchanté, par l’accueil que nous y avons reçu, par la variété des couleurs de ses paysages, par les 2 observatoires astronomiques qui y sont implantés (nous sommes en zone désertique et aride).

       060715 Arg Cerro El Leoncito 1 El LEONCITO (2519m) que nous avons gravit à 2 (Bruno et moi) en 1h20. De là, la vue sur les Andes et le parc est merveilleuse.

       060715 Arg Andes 5   060715 Arg Andes 6

    Avec Kendra, nous avons fait une longue promenade à travers le parc ; cela nous a permis de marcher au milieu des cerros colorés que nous voyions défiler depuis que nous traversons ce beau pays.

       060715 Arg Canyon 5  060715 Arg couleur 3

                060715 Arg Couleur 15   060715 Arg Couleur 20

    Et depuis le camion, en grimpant un petit cerro, le matin, avant que le soleil ne face fondre la neige, on voyait cela :

            070715 Arg Andes 1   070715 Arg Andes 2

    Elle est pas belle notre vie ?


    Afficher cet article →


  • Entre 2 averses …

    Nous continuons notre remontée du Chili, mais le mauvais temps nous fait presser le pas ; la pluie, c’est pas trop notre truc : on ne pas se promener, ni prendre de photo et si on roule, on ne voit rien. Sans parler de l’humidité qui envahi le camion.

    Du coup, nous ne faisons pas le tour du Lago RANCO ; le jour où nous l’atteignons, il fait beau …260515 Chl Lago Ranco 1 270515 Chl Bivouac Panguipulli

    Mais le lendemain matin, les choses se gâtent.

    270515 Chl Lago ranco 7 270515 Chl Lago ranco 9

    Nous passons 3 jours à VILLARICA, quasi sans sortir du camion : grosse pluie en continu !

    IMGP2848 IMGP2851

    Note seul aperçu du volcan VILLARICA (dont la dernière éruption remonte au début de l’année et qui fume encore) est celui-ci : de plus près, les nuages et la pluie nous empêchaient de le voir !

    270515 Chl Volcan Villarica

    Le bon côté de la chose, c’est que cela nous a permis d’arriver plus vite chez nos amis de MULCHEN !!


    Afficher cet article →


  • Carretera Austral : de COCHRANE à COYHAIQUE !

    La route est toujours aussi belle  !

    210415 Chl Bivouac 1 Et oui, nous dormons parfois sous les ponts !

     

    C’est avec plaisir que nous retrouvons le Lago CARRERA, que nous longeons cette fois par l’autre côté, jusqu’à la sortie de PUERTO RIO TRANQUILO. Puis la piste s’enfonce vers les montagnes. Nous dépassons le “Bosque Muerto”, une forêt dont les arbres sont morts lors de l’éruption du volcan HUDSON, en 1999 ; et nous croisons aussi des troupeaux bien vivants !

    280415 Chl Bosque Muerto 1 280415 Chl Paysage 5

     

    280415 Chl Piste 1 280415 Chl Piste 2

     

    Et puis …

    Le Cerro Castillo 290415 Chl Cerro Castillo 1

     

    290415 Chl Laguna Chaguay 2 290415 Chl Paysage 2

     

    290415 Chl Paysage 8 290415 Chl Paysage 9

     

    Après de si jolis paysages, la ville de COYHAIQUE nous a parue bien terne !


    Afficher cet article →