• Animaux


  • Journée à l’envers … (Pérou)

    110416 Per Panneau 3 En quittant AREQUIPA, nous avions décidé d’aller vers le canyon de COTAHUASI ; nous pensions donc prendre de l’altitude et dormir à au moins 3000 m. Seulement voilà : le Pérou a investit dans de nombreux panneaux qui jalonnent le bord des routes … mais ce ne sont pas des indicateurs de direction, seulement des panneaux incitant au respect du code de la route. Certes, au vu du style de conduite des péruviens, cet investissement était nécessaire bien que suivi de peu d’effets.   

      110416 Per Panneau 4   110416 Per Panneau 5

      110416 Per Panneau 1

    Entrée de tunnel, ligne jaune continue … et alors ?

       310316 Per Camion fou

    Mais nous, pauvres touristes, nous aimerions bien connaitre les directions à prendre, et des panneaux nous aideraient.

    Bref, pour cette fois, nous avons suivi les indications de notre carte routière et celles d’un groupe de géomètres qui opéraient sur la route … et nous nous sommes retrouvés à CAMANA, au bord de l’Océan Pacifique !!

    Moralité : les cartes routières du Pérou ne sont pas fiables (que ce soit celles achetées en Europe ou celles fournies par les points d’information touristique) ; les géomètres péruviens non plus !

    Heureusement, il nous reste les paysages : nous sommes encore dans le désert d’Atacama !

              IMGP6265  IMGP6266


    Afficher cet article →


  • COLCA, le 2nd canyon le plus profond du monde (Pérou)

    C’est en passant par une agence de tourisme que nous avons choisi d’aller voir le canyon de COLCA. Profond de 3400 mètres, il a longtemps été considéré comme le plus profond du monde … jusqu’à ce que soit découvert le canyon de COTAHUASI (3525 mètres)

    C’est donc en minibus et avec 14 autres touristes que nous sommes partis en excursion sur 2 jours. Notre guide s’appelait … Jésus ! (cela ne s’invente pas !!). Partis de 2350 m, altitude de AREQUIPA, nous sommes montés à 4900 m dans la réserve naturelle Salinas Aguadas Blancas. Eprouvant pour les organismes mais tellement beau pour les yeux !!!

        IMGP6165   IMGP6170

                 IMGP6172   IMGP6207

    Bien sûr, tout au long du trajet les arrêts photos de panoramas et achats de souvenirs artisanaux sont légion ; des femmes, souvent accompagnées d’enfants ou d’alpacas et vêtues de leurs habits traditionnels tentent de vendre nappes, colliers, bonnets, …

     

    030416 Per Colca Tradition Alpaca 030416 Per Maca Tradition 1 030416 Per Colca tradition 2

    030416 Per Colca Cruz del CondorMais le point d’orgue de la visite est CRUZ DEL CONDOR, un lieu qui domine le canyon et permet de voir de près des condors qui planent au dessus de nos têtes.

          030416 Per Colca condor 1

     

    Difficile de rester indifférent à  tant de grandeur et de beauté : l’un se sent rêveur, l’autre toute petite …

     

                                        020416 Per Colca Bruno  030416 Per Colca Murielle canyon

     

                                     Quand à la plus jeune, elle se sent partout à sa place !!!

                                              030416 Per Colca Kendra 1


    Afficher cet article →


  • AREQUIPA la belle (Pérou)

    010416 Per Arequipa Place d'armes 

    La place principale d’AREQUIPA

     

       010416 Per Arequipa Ecrivain public Un écrivain public

     

    C’est en ayant laissé notre cher Babken dans un “Cochera” (parking !) que nous nous sommes installés pour quelques jours à AREQUIPA. Cette ville est très jolie et nous nous y sommes très vite sentis à l’aise. 

    Les superbes bâtiments ne manquent pas, comme l’église de YANAHUARA ou l’entrée de l’une des banques

                                 010416 Per Arequipa eglise Yanahuara 1       010416 Per Arequipa Entrée banque

    Le monastère de Santa Catalina nous a impressionné : une ville dans la ville, où vivaient (et vivent encore !) des femmes ayant choisi la réclusion pour vivre leur foi.

      010416 Per Arequipa Monastère 3 IMGP6042 IMGP6029

          IMGP6010  IMGP6026

    Quand à la cathédrale, elle fut reconstruite maintes fois du fait de tremblements de terre

    IMGP6081 010416 Per Arequipa Cathédrale 1

     

                             Même Kendra fait “chapeau bas” devant AREQUIPA

                             010416 Per Arequipa Kendra 1 010416 Per Kendra 2


    Afficher cet article →


  • Quelques images colorées ! (Pérou)

      Le Pérou, c’est des couleurs, des senteurs, des images du quotidien local qui nous surprennent :

      290316 Per Piment sèche 1  290316 Per Pimant sèche 2

    Le piment qui sèche au bord de la route ou sur un bout de champ donne une belle touche d’orange

          300316 Per Côte sud 2 300316 Per Ilo Bateau

    Comme nous longeons la côte, le bleu est omni présent

       030416 Per Colca Tradition Femme  020416 Per Colca tradition modernité    

    Les femmes font vivre la tradition mais ont attirées par le modernisme

     

        290316 Per Publicité   290316 Per Sama Fresque

    Les publicités et les fresques font aussi preuve d’imagination colorée


    Afficher cet article →


  • TACNA, ville et région (Pérou)

    IMGP5722 Nous voici donc au Pérou ; nous connaissions un peu ce pays pour y être en passés en 2011. Nous étions alors entrés par le Lac TITICACA, étions passés par CUSCO puis NAZCA avant de longer la côte pour dépasser LIMA, TRUJILLO et PIURA et rejoindre l’Equateur par l’extrême nord.

    Cette fois, nous partons de l’extrême sud avec comme 1ère ville TACNA ,capitale régionale.

         280316 Per Tacna Arche   280316 Per Tacna Cathédrale

            280316 Per Tacna Fontaine Eiffel Cette fontaine est une oeuvre de Gustave EIFFEL

    Notre 1ère difficulté est de trouver une assurance pour le camion ; elle est obligatoire, mais toutes les compagnies refusent de nous assurer car elles n’ont pas la catégorie “camping-car”. C’est avec l’aide, de Jean-Claude, un français vivant au Pérou depuis 5 ans et les agents de la police touristique de TACNA que nous dénouons le problème : un cabinet finit par accepter de nous assurer pour 3 mois, en tant que camion et en revoyant un peu le prix à la baisse ; normalement, il n’assure qu’à l’année et pour un prix que lui même reconnait “très élevé”.

    Une fois cette formalité enfin réglée, nous pouvons aller déjeuner ( il est 16h30 !) dans une “Picanteria” et y déguster le plat typique de la région : un “picante a la tacneña” (ragout de tripes épicé cuit au feu de bois). Au retour, la nuit tombe, (le Pérou a 2h d’avance sur le chili) et il fait même carrément nuit lorsque nous sortons de la ville, à la recherche de la route menant à la côte ; à défaut, nous rencontrons un automobiliste qui nous mène jusqu’à un endroit où nous pouvons passer une nuit tranquille. Surprise le lendemain matin : nous sommes au milieu d’un petit village !

    De jour, nous n’avons aucun mal à trouver notre route et notre bivouac suivant se fait au bord le la mer, à ITE, dans un site aménagé et gratuit où nous sommes seuls, mais gardiennés !!

       290316 Per Ite Plage 1   290316 Per Ite Bruno 2

    A quelques centaines de mètres de la plage, une lagune sert d’abri à de nombreux oiseaux.

           290316 Per Ite Effet miroir 2    290316 Per Ite Oiseau Pelican peruvien 

    Le jour suivant, nous continuons à longer la côte et à traverser des villages.

    290316 Per Ite Rte  290316 Per Sama Grifo Station service

             300316 Per Cocachacra ville     300316 Per Côte sud 1


    Afficher cet article →


  • PN LAUCA : le plus au nord (Chili-Région XV)

    Avant d’arriver au village le plus au nord du Chili, nous passons par le Parc naturel LAUCA. Nous sommes à une altitude moyenne de 4500m, et c’est tout simplement MAGNIFIQUE ; quand paysage et faune sont au RDV …

             210316 Chl PN Lauca Paysage    220316 Chl PN Lauca Vicuñas

                              220316 Chl PN Lauca Lago Chungara Effet miroir   210316 Chl PN Lauca Animal Vizcacha 3

    Nous sommes donc à 4500m d’altitude (avec quelques maux de tête dus au manque d’oxygène !), tout près de la Bolivie ( on voit la frontière aux jumelles) et entourés de volcans culminant à plus de 6000m.

           220316 Chl PN Lauca Lago Chungara Effet miroir     220316 Chl PN Lauca Lagunas Cotacotani 1

     

                                  Un superbe parc et un bivouac comme on les aime !

                                 220316 Chl PN Lauca Lago Chungara Bivouac


    Afficher cet article →


  • En route pour l’extrême nord (Chili-Région XV)

    160316 Chl Arica Coca cola 3 La dernière grande ville du Chili est ARICA, à moins de 20km de la frontière avec le Pérou.

    Péruvienne jusqu’au début du 20ème siècle, cette ville semble osciller entre les 2 pays aujourd’hui devenus amis.

      170316 Chl Arica ex douanes 2 Ex douanes péruviennes

    Ex gare 170316 Chl Arica Ex gare 170316 Chl Arica El Morro et le célèbre Cerro El Morro théâtre historique d’une bataille décisive gagnée par le Chili.

    Surprise : la ville semble totalement sous l’emprise du Coca Cola ! Banderole d’accueil, logotype (fièrement annoncé comme le plus grand du monde), enseignes … il est partout, et bien plus que dans les autres villes que nous avons traversées !

                          160316 Chl Arica Coca cola 1  170316 Chl Arica coca cola

    Comme nous ne sommes pas pressés de quitter le Chili, et que, connaissant le village le plus au sud, nous voulons aussi connaître celui qui est le plus au nord, nous repartons vers les Andes.

       Route grimpante à travers un désert complètement minéral   200316 Chl Paysage

    Et on grimpe !  200316 Chl Paysage 3 Nous sommes sur une voie exploitée depuis 1000 ans pour les échanges commerciaux entre Bolivie, Pérou et Chili ; les vestiges de ces temps lointains en témoignent, comme la Pukara (forteresse) de Copaquilla et le Tambo (bâtiment de stockage) de Zapahuira. Nous sommes là à 3000m d’altitude, et c’est loin d’être fini !

           200316 Chl Copaquilla Pukara 1  200316 Chl Zapahuira Tambo 1200-1400 AJC


    Afficher cet article →


  • Momies Chinchorras à ciel ouvert (Chili-Région XV)

    C’est tout à fait par hasard que nous avons trouvé ce site. Installés sur une plage pour bivouaquer, nous sommes partis nous promener en suivant une piste étroite menant d’un petit village de pêcheurs au port abritant la douzaine d’embarcations des habitants.

    En traçant cette piste, les engins ont mis à jour un site de momies CHINCHORRAS ; quelques pauvres panneaux indiquent qu’il s’agit d’un site archéologique et que les prélèvements sont interdits, mais les fonds et la volonté manquent pour protéger et étudier le site. Alors, sur plus d’un km de long, des ossements, des morceaux de corps momifiés, des tissus, et des nattes datant de 1000 à 7000 ans apparaissent au grès des coups de vents.

                140316 Chl Camarones Archeo main 2  140316 Chl Camarones Archeo Os Chinchorra

    140316 Chl Camarones Archeo Tête Chinchorra 2  140316 Chl Camarones Archéo Natte Chinchorra 1  

    Les CHINCHORRAS vivaient entre le sud du Pérou et le nord du Chili ; pêcheurs et chasseurs, ils sont surtout connus pours leurs rites funéraires très particuliers (je vous laisse vous renseigner) qui ont permis la conservation de centaines de corps jusqu’à nos jours. Ces momies sont les plus anciennes de l’humanité.


    Afficher cet article →


  • Une journée d’imprévus … (Chili- Région I)

    130316 Chl Pisagua Bruno Médite La journée a bien commencée ; après une bonne nuit de sommeil, seuls et face à l’Océan Pacifique, nous avons décidé de suivre une piste nous permettant d’atteindre par la côte TILIVICHE et ses géoglyphes. Mais après à peine 2 km, la piste, pourtant en bon état, est coupée : la rivière, aujourd’hui sèche, l’a emporté sur une dizaine de mètres.

      130316 Chl Pisagua Piste coupée 1 Bien décidés et pleins d’allant, nous longeons le lit la rivière sur environ 200m, jusqu’à trouver un passage pour entrer dans son lit.

     130316 Chl Pisagua lit rivièreNous remontons donc le lit de la rivière jusqu’à pouvoir regrimper sur l’autre côté de la piste. Rouler sur de gros cailloux n’est pas très confortable, voire dangereux, et de temps à autre Bruno descend et déplace les pierres trop grosses qui le gênent ; après 30mn d’efforts, c’est gagné, on est de nouveau sur la piste (en moins bon état de ce côté) !

      130316 Chl Pisagua Jet de pierres 

    130316 Chl Pisagua PisteHeureux de cette victoire, nous repartons fièrement vers TILIVICHE.

    Nous avons juste oublié un petit détail : quand une route ou une piste est coupée, il y a de fortes chances pour que derrière, il n’y ai pas grand chose ! Et donc, après 5 à 6 km, la piste s’amenuise, jusqu’à … ce que le camion ne puisse plus passer !

     130316 Chl Pisagua fin piste

    Donc, demi-tour :

     130316 Chl Pisagua demi-tour 2 130316 Chl Pisagua demi-tour 3

    et 2ème traversée de la rivière (heureusement toujours à sec !).   Finalement, nous atteindrons bien TILIVICHE et ses géoglyphes, mais comme tout le monde, en passant par la RN5 !

              140316 Chl Tiliviche Geoglyphes   130316 Chl Tiliviche geoglyphe 1


    Afficher cet article →


  • PISAGUA : village historique (Chili, région I)

    110316 Chl Pisagua 1

     

    A environ 120 km au nord d’IQUIQUE, il y a un petit village accroché au bord d’une falaise ; PISAGUA, aujourd’hui peuplé de 256 habitants, en a naguère compte jusqu’à 3000. Quelques vieux bâtiments témoignent de cette période faste. La fin de l’aire du nitrate a ruiné l’activité portuaire alors très importante de la ville (années 1930/1935).

         110316 Chl Pisagua Maison 1  110316 Chl Pisagua Théatre

        

          110316 Chl Pisagua Maison 4   110316 Chl Pisagua Maison 5

     

    Puis le Gal PINOCHET y a fait exécuter 29 opposants : les malheureux étaient jetés du haut d’une falaise, leurs corps dynamités pour ne pas être identifiés puis jetés dans une fausse commune (1973/1974).

    Poème de Pablo NERUDA Mémorial

    Et nous ? On visite, on observe, on apprend, on s’émerveille, ….

    IMGP5111   IMGP5101

    Et on profite de la vie avec nos amis !

    IMGP5095 110316 Chl Pisagua Murielle Mariotte Pascal


    Afficher cet article →