• Au quotidien


  • Parque CERRO CERA (Paraguay)

    Encore 3 belles journées passées dans un parc national paraguayen : Cerro Cera, dans le nord-est. Au menu :

    rencontre avec des voyageurs espagnols, IMGP1608Pilar et Carlos

    page d’histoire paraguayenne,  Héros paraguayens 051214Oiseau 051214 4 Oiseau toukan 051214 1

     

     

     

                Oiseaux

     

     

    ballade, soleil et calme

     IMGP3610 IMGP3612IMGP3615           

    Que demander de plus !!!


    Afficher cet article →


  • A la découverte du PARAGUAY

         Plus nous avançons dans ce pays, plus nous l’aimons. Notre expérience de 2010, qui nous avait laissé le souvenir d’une aura plutôt négative, est bien loin. Nous découvrons un pays plat, où la population est calme et jeune (7 millions d’habitants), où le terere (boisson à base de maté avec de l’eau glacée et des herbes aromatiques) est bu à longueur de journée, où les bœufs sont plus nombreux que les hommes (plus de 14 millions), où l’histoire est mise en exergue, où les traditions sont fortes et où les coins sympa ne manquent pas. On aime.

           Rte Para 281114 2      Rte Para 281114 6   Animal cheval 301114     Maté 011214     Vendeuse 281114     Gaucho 301114   Amours 301114


    Afficher cet article →


  • YACYRETA (Sud Paraguay)

    Puisque nous nous sentons bien au Paraguay, nous décidons de prolonger un peu notre séjour. Direction YACYRETA, une petite île au bord du fleuve PARANA ; là, après un pont de 2,7km, se trouve la seconde plus grande usine hydroélectrique du pays (après Itaipu) et une réserve naturelle pour compenser les dégâts occasionnés par la construction des 75km de digue assurant la retenue d’eau nécessaire (Le Paraguay est un pays plat !).

    Barage 291114 1 Si Itaipu a été construite avec le Brésil, pour YACYRETA, c’est l’Argentine qui est le pays partenaire

    Barage 291114 3Bivouac 281114 

    Bien installés au centre d’accueil de la réserve (accueillis avec beaucoup de gentillesse, des cadeaux, un bon emplacement et de l’eau potable à volonté), nous avons pu faire de belles promenades et apercevoir une partie de la faune, dont des agoutis, des capibaras, des cuys, de nombreux oiseaux et même une famille de singes dont les cris nous ont réveillés vers 7h du matin !

    Animal singe 301114 1


    Afficher cet article →


  • Entrée au PARAGUAY

    Babken 271114 1Coup de tête

             +

    opportunité

             = IMGP3317

    nous quittons provisoirement l’Argentine par POSADAS et entrons au Paraguay par ENCARNACION.

    Accompagnés de Simon, jeune suisse qui voyage seul à bord d’un combi, nous décidons d’aller voir les ruines jésuites de Trinidad, ce qui se révèle une excellente idée : il fait très beau, les ruines et sont en meilleur état que celles vues en Argentine, et le soir, nous avons droit à un son et lumière. Sans parler de la longue soirée près d’un feu de bois à discuter avec Simon et manger des hamburgers à la saucisse. 

    Décidément, nous vivons le Paraguay de manière bien différente qu’en 2010, où nous sentions une aura que ne nous plaisait pas. Cette fois-ci, le Paraguay nous séduit !

    Anecdote du jour : Brunon et Simon ont tenté de jouer au golf au beau milieu des ruines ! Le gazon juste tondu les tentaient, mais le gardien des lieux n’a pas trouvé l’idée très bonne ! Très gentiment, il leur a demandé de bien vouloir aller jouer ailleurs.


    Afficher cet article →


  • Parque TEYU CUARE (Argentine, Région Misiones)

    Entree Parc 251114  Une petite halte bien sympathique pour 2 jours en pleine nature, en surplombant le fleuve Parana et avec vue sur la Paraguay tout proche.

    Parc 251114 1 Parc 261114 2  Parc 261114 6 Bivouac 251114

     IMGP3300

    Merci au gardien du parc de nous avoir accueillis si gentiment !


    Afficher cet article →


  • Mission jésuite San Ignacio Mini (Argentine, région Misiones)

    Mission 25-11 5 L’histoire des missions jésuites en Amérique du Sud est trop longue à raconter ici. Disons juste qu’il s’agissait d’établissement dans lesquels des pères jésuites protégeaient des populations guarani (poursuivies pour être mises en esclavages), leur enseignait la religion catholique et les arts européens tout en respectant leur culture indigène). Aujourd’hui, une trentaine de ruines en plus ou moins bon état de conservation et disséminées entre le Brésil, l’Argentine et le Paraguay témoignent de cette histoire. Mission 25-11 3

    En Argentine, nous avons choisi de visiter San Ignacio dont les ruines sont reconnues comme patrimoine de l’humanité.Mission 25-11 11

    Impressionnantes : ces ruines le sont par leur étendue et le raffinement des ornements. Il s’en dégage une grande quiétude et une forme de foi.

          
    Afficher cet article →


  • Entrée en Argentine

    Ca y est,nous sommes en Argentine ! Nous avons passé la frontière à FOZ DO IGUACU et nous entrons dans ce vaste pays par la région de Misiones, une région où il y a de nombreuses ruines de missions jésuites, où vivent de nombreux guaranis dont l’artisanat est très beau, où poussent des pins et surtout la “yerba maté” (élément de base de la traditionnelle boisson argentine !)

         Yerba mate 24-11 2   Guaranis 24-11 1

    Yerba maté et artisanat guarani : Misiones est une région où les traditions sont bien vivantes

    Gaucho Gil 24-11     Un sanctuaire entouré de drapeaux rouges et d’offrandes en hommage au Gaucho Gil : pas de doute, nous sommes bien en Argentine ! Et quel plaisir d’entendre parler en espagnol, une langue qui sonne claire, qui coule facilement … Che  24-11Mais n’oublions pas que l’Argentine est aussi le pays de naissance de Ernesto Guevara, el Che

         Nous avons passée notre 1ère nuit dans un camping agricole tenu par un monsieur d’origine allemande qui travaille beaucoup pour la culture guarani.Bivouac 24-11 1  

                         Camping JC 24-11 2


    Afficher cet article →


  • Bye Bye BRASIL !

    Nous aurons passé, cette année, 63 jours au Brésil, traversé 11 des 26 états de ce vaste pays( ce qui, en ajoutant ceux de 2010, nous en fait 15 au compteur) et parcouru 6900km. Le taux du real a varié de 0.315 a 0.324€ durant ces 2 mois, et le prix du “diesel commun” (carburant accepté par Babken) a été en moyenne de 2.45 réal/litre, soit 0.82 centimes d’euro.

    Quelques unes de nos photos préférées :

    Babken Piste 20-09 1

     

       Babken sur la piste de Macapa : une piste qui rétrécie pour être remplacée par une bonne route qui reliera Oyapoque à Macapa, une des conditions pour l’ouverture du pont terminé depuis 2011

    Fleuve Ama 27-09 23 Paniers d'Açaï 27-09

     

    La vie à bord du bateau qui nous a transporté de Macapa à   Belem, sur le fleuve Amazone. Une expérience forte pour nous, qui nous a permis de voir les conditions de vie bien difficiles des “gens du fleuve”.

    Dunes 03-10 7

     

    Les dunes du Lençois Maranhenses

    Dunes 03-10 32

    IMGP1212

    Le lac Tres Marias : 3 jours seuls avec la nature

    Babken Pereira 27-10 O.P. 28-10 19

    Le Piaui, avec ses mines et ses paysages

    Palacio Rio Negro 01-11 1

     

     

     

     

    Pétropolis, ville impériale

    Trem 11-11 1

     

     

    La serra do mar


    Afficher cet article →


  • ITAIPU (Parana)

    Itaipu 21-11 3 Itaipu, (“pierre qui chante”, tupi-guarani), est actuellement, la plus grande centrale hydroélectrique du monde. Construite en zone binationale, sur le fleuve Parana, entre PARAGUAY et BRESIL et d’une capacité de 14 000MW, elle couvre 75% des besoins en électricité du 1er et 17% de celles du 2nd. Des installations complètement hors norme qui en font une des 7 merveilles technologiques. Une démesure qui a coûté cher à l’environnement mais qui fait économiser aux 2 pays des millions de barils de pétrole !

     

      Itaipu 21-11 6 Itaipu 21-11 8 Itaipu 21-11 12      Itaipu 21-11 13

                                                            Avouez que ça décoiffe !!!


    Afficher cet article →


  • FOZ DO IGUACU (Parana)

    Nous voici arrivés à Foz Do Iguaçu, à l’auberge de Jeunesse PAUDIMAR. C’est là que nous étions il y a 4 ans : piscine, billard, espaces verts, sanitaires spacieux et impeccables, jardin joliment agencé, agence de voyage, et solide petit déjeuner : de quoi nous ravir, même si le prix (mérité) limite un peu la durée du séjour. Mais ça les vaut !  Foz 19-11 2Pouce levé

     

     

     

     

      Foz 19-11 3Foz 19-11 1

     

     

     

       Le moteur du camion est coupé depuis moins d’une heure, mais certains ont déjà trouvé leurs marques ! Sourire

    Foz 19-11 6

    Nous voici arrivés à Foz Do Iguaçu, à l’auberge de Jeunesse PAUDIMAR. C’est là que nous étions il y a 4 ans : piscine, billard, espaces verts, agence de voyage, et solide petit déjeuner : de quoi nous ravir, même si le prix limite un peu la durée du séjour. Mais ça les vaut !  Foz 19-11 2Pouce levé

     

     

     

     

      Foz 19-11 3Foz 19-11 1

     

     

     

       Le moteur du camion est coupé depuis moins d’une heure, mais certains ont déjà trouvé leurs marques ! Sourire


    Afficher cet article →