• En route vers l’Amazonie (Brésil – Rondonia)

                                                                                                                                                                                     120916 Br Rte  Au risque de me répéter, le Brésil est vraiment le pays de la démesure ! Les routes s’étirent, longues, droites, infinies, …

      Les paysages ne changent guère sur plusieurs centaines de km., et aller d’un “spot” à un autre, c’est long ….

      Pour atteindre le Pantanal depuis Curitiba, nous avions parcourus près de 2000 km ; nous nous dirigeons maintenant vers Humaita, porte de l’Amazonie, et pour cela, c’est 1800 km de plus !

    Autant dire que le paysage est scruté de près afin d’apercevoir singes, capibaras ou perroquets flamboyants

         120916 Br Paysage 2   080916 Br caceres Rio Paraguay

    Mais ce qui nous frappe le plus, c’est la déforestation qu’on ne peut ignorer : entre les “trous” laissés par le passage des flammes et les 600km de route parcourus sous une épaisse fumée qui cachait le ciel et le soleil ! Des flammes qui approchent parfois de très près la route !

       120916 Br Fumée 1   120916 Br Fumée 2

           100916 Br Feu 1   100916 Br Feu 2

    Il n’empêche, au Brésil, il y a les brésiliens, des gens charmants, accueillant, le coeur sur la main ; 2 exemples parmi tant d’autres ; a Caceres, alors que nous traversions la ville, après nous avoir un peu suivi, une voiture s’est porté à notre hauteur et le passager nous a tendu une bouteille de cachaça (alcool brésilien)  ; à Porto Velho, les membres du “Jeep Clube” ont passé une journée avec nous et nous ont fait visiter la ville, gouter un plat typique (le tacaca, délicieux ragout à base de crevettes) et offert des autocollants du club. Adorables les brésiliens. MUITO OBRIGADO A VOCES.

      140916 Br Caceres Cadeau  140916 Vr Porto Velho Jeepy clube 2