• Lundi 18 juin 2012

    Après quelques mois de réflexion, nous nous sommes décidés : c’est avec BABKEN que nous repartirons pour notre prochain voyage. Il subira quelques modifications, tant au niveau du moteur que de la cellule d’habitation. Mais pour cela, il faut qu’il soit avec nous. Nous le faisons donc rapatrier en Martinique.

    Les douaniers se souviennent du camion et nous posent plein de questions sur notre voyage. Certains nous ont suivi via le site.

    Nous n’avions pas prévenu les enfants : en revoyant leur camion, ils sont submergés par l’émotion : Kendra pleure, Vincent reste bouche bée. Nous sommes « aux anges »