• Jeudi 23 septembre

    De Calcoene à MACAPA ; après une nuit passée devant la Policia militar, nous faisons le plein

    et reprenons la route : mais nous elle s’avère vite presque aussi mauvaise que la piste. Alors nous roulons lentement et ouvrons les yeux :